(Rugby)

Ikus arte Imanol

Les hommages au troisième ligne des années 2000, Imanol Harinordoquy, ne vont pas manquer ces prochains jours.

Album photo souvenir d’un joueur d’exception comme le Pays Basque en a produit si souvent. Il est le pur produit de ce que l’intérieur du pays peut amener de meilleur sur la côte…

Publié le 23 mai 2016

Au revoir Imanol

Au revoir Imanol

(Voir la suite…)


(Rugby, Sport)

De plaies, de bosses et de joies

A l’heure où Imanol quitte le Pays Basque pour la capitale de l’occitanie, PBA revient en images sur le parcours du troisième ligne emblématique du Biarritz Olympique. Après ses débuts à Garazi, il rejoint la Section Paloise avant de poser son sac sur le sable de la Grande Plage où il restera dix ans.

Avec le BO Imanol Harinordoquy obtient deux titres de champions de France et en tant qu’international il totalise cinq tournois des six nations dont trois grands chelems , trois participations à la coupe du monde  et un championnat du monde des moins de 21 ans. Un copieux palmarès.


(Rugby, Sport)

Le BOPB au Stade de France!

Journée de liesse sportive et populaire à Saint-Sebastien, où le Biarritz Olympique recevait en demi-finale de H CUP, les Irlandais du Munster. Le stade Anoeta, plus habitué aux supporters de foot que de rugby était rouge… et blanc ou bleu de monde!

Les « Munstermen » étaient venus en nombre. Pour les supporters Biarrots, tous les moyens étaient bons pour se rendre au stade: les bus affrétés par le club, le « topo » (petit train régional) au départ d’Hendaye, les voitures particulières, etc…  Ambiance festive, dans et autour du stade, avant, pendant et après le match. A noter, car rare, en France, le silence du public, incité par les Irlandais,   sur 2 pénalités de Dimitri Yachvili.

Au bout de 80 minutes (18 à 7 pour le BOPB), la libération et l’explosion de joie des supporters biarrots, prêts à accompagner l’équipe pour la finale au Stade de France.

BO-Munster 2010 63.jpg

(Voir la suite…)


(Image(s) du jour)

L’homme masqué

Imanol Harinordoquy, le 3e ligne du Biarritz Olympique Pays Basque, victime d’une fracture du nez lors du match contre le Racing Metro, participait, ce matin,  à l’entraînement avec ses coéquipiers. Il partira lui aussi,  se mettre au vert à Hendaye, avant d’affronter le Munster, en demi-finale de  H CUP, dimanche au stade d’Anoeta à Saint-Sebastien.

« L’homme masqué » veut mettre tous les atouts de son côté pour y participer.

Imanol masque 4.jpg

(Voir la suite…)