(Rugby)

Entre les poteaux

Tribune pleine et buvette au top… que demande en plus le peuple rugbystique? du beau jeu! Luziens et Hendayais se sont chargés du spectacle avec en prime la patrouille de France…

Publié le 23 mai 2016

.

.

 


(Rugby)

Vivement dimanche…

Rien n’est joué entre les deux frères de la côte, L’abordage final n’a pas eu lieu, bien que les luziens aient pris un peu d’avance sur les xuriak (blancs) hendayais.

Le match retour s’annonce indécis, rendez-vous est donné dimanche, au Pavillon Bleu.

Publié le 17 mai 2016

Défaite des xuriak sur leur terrain, le petit hendayais n'en revient pas...

Défaite des xuriak sur leur terrain, le petit hendayais n’en revient pas…

(Voir la suite…)


(Insolite)

Comme chez lui…

Chassé par l’ épidémie de grippe aviaire,  un canard blanc au bec rouge a élu domicile depuis quelques temps sur les terrains du stade d’Hendaye. Pas très effrayé,  il a fait une apparition sur le bord de touche et s’est même offert, dimanche, la traversée du terrain au milieu des joueurs de la rencontre Hendaye-Lannemezan.

Publié le 26 janvier 2016

Hendaye-Lannemezan 15.jpg

(Voir la suite…)


(Rugby)

La tribu Ibarburu

Des triplés non, une fratrie, comme on les aime au Pays Basque. Ils auraient peut être fait, et même certainement,  de bons pilotaris pour être de Biriatou et son fronton si particulier. Les frères Ibarburu ont préféré le rugby.

Heureusement pour le Stade Hendayais qui peut, certains dimanches, aligner sur sa feuille de match le trio Ibarburu, les frères Franck, Sébastien et Andotx. Dimanche dernier pour le derby contre le Boucau Stade, il y a toujours eu, pendant quatre vingt minutes, un Ibarburu sur le terrain, parfois deux, jamais trois ensemble, dommage…

Pour les fêtes de leur village ils participent à l’antzara Jokoa (jeu de l’oie) comme Franck en 2013.

Publié le 2 décembre 2015

Franck, Andoxt, Sébstien Ibarburu

Franck, Andoxt, Sébstien Ibarburu

(Voir la suite…)


(Armée , Police , Gendarmerie)

Dormez en paix braves gens…

Lundi soir gare d’Hendaye 20h10, arrivée d’un train en provenance de Bordeaux. Cinq minutes avant son arrivée un fourgon de police se pose devant la gare, quatre policiers en sortent et vont se poster sur les quais, devant les portes . Un coup d’oeil sur les passagers qui montent et qui  descendent, aucune fouille de bagages, un seul contrôle d’identité. La routine…

Publié le 25 août 2015

A chaque arrivée ou départ d'un train...

A chaque arrivée ou départ d’un train…

(Voir la suite…)