(Danse)

La mémoire du corps

C’est un spectacle rare, insolite et émouvant qui sera proposé les 29, 30 septembre, 1er et 2 octobre, au Colisée, à Biarritz. Trois danseurs sur scène, moyenne d’âge: 83 ans! Trois hommes qui ont voué leur vie à la culture basque en général et à la danse en particulier. Mizel THERET, danseur-chorégraphe,  est à la base de ce projet de réunir sur un même spectacle trois danseurs basques d’exception. Philippe OYHAMBURU (90 ans), danseur, chorégraphe, musicien, chef de chœur, auteur, homme de radio et conférencier et fondateur des Ballets et Choeurs Etorki, danse depuis l’âge de 20 ans. Jean NESPRIAS (84 ans), danseur, chorégraphe et txistulari a créé le groupe Orok Bat (qui deviendra plus tard Orai Bat) à l’âge de 16 ans. Le benjamin, Koldo ZABALA (75 ans) danseur, chorégraphe et pédagogue est entré aux Ballets Oldarra en 1947 où aujourd’hui il continue toujours de transmettre son savoir.

« Iturri zaharreko ur berria » (l’Eau nouvelle provenant de la vieille source) mélange, tout en lenteur et douceur, pas de danse, marche, regards, textes… Il aborde délicatement le problème du vieillissement du corps et de la mémoire du corps. Si, à certains moments, des pas ou des attitudes plus contemporaines peuvent être hésitantes, le corps se réveille et se souvient sans difficulté des pas de danse traditionnelle, exécutés par tous depuis de nombreuses années. La nouveauté a du mal à se mettre en place, mais les automatismes reviennent dès que le corps les réclame.

Emotion garantie…

Publié le 22 septembre 2011

Je me souviens......

Je me souviens……

Pour agrandir les photos et visualiser le diaporama

Cliquer sur la première, puis à droite,  sur « suiv »

 

 

Tags : , , , , ,
Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.