(Culture basque)

Kabalkada-toberak à Irissarry

Six mois de préparation pour renouer avec une tradition qui fit jadis la réputation du village d’Irissarry. Toute la population s’est mobilisée pour offrir, 75 ans après sa dernière kabalkadea-toberak, un spectacle dynamique, puisé dans la tradition populaire.

La base des toberak est un jugement théatral  d’un problème ou d’une décision qui ne satisfait pas la collectivité. Tout commence par un défilé qui conduit l’accusé, le juge et les avocats sur la place publique.Un spectacle satirique où sont mis en avant les tracas du village. Il s’agissait ici de la vente de 7 ha de terres agricoles à la Communauté de Communes pour y installer d’éventuelles entreprises. Que vont devenir les agriculteurs si il n’y a plus de terrains agricoles?

Les rire et l’ironie font partie intégrante du spectacle. Bertsu, danseurs, musiciens et autres zirtzils sont omniprésents, animant les intermèdes. A noter, les costumes des danseurs ont été refaits à l’identique de ceux de la Kabalkada de 1937.

Une petite remarque cependant. Tout le spectacle est en langue basque, c’est normal, mais pour les infos pratiques, il serait souhaitable que ce soit bilingue. En effet, devant l’affluence, une annonce a été faite pour demander aux parents de prendre les enfants sur les genoux et… on a pu repérer tout de suite où étaient les bascophones!

Si les derniers toberak à Irissarry ont eu lieu en 1937, d’autres moins solennels et plus politiques ont eu lieu dans les années 70, à Garazi, Baigorri ou encore Iholdy, au sujet d’un projet autour du lac. Le spectacle finira en bataille rangée entre les « pour » et les « contre » avec intervention de la maréchaussée… la vraie, celle-là!

Publié le 23 juillet 2012

Kabalkada-Toberak 2012

Kabalkada-Toberak 2012

Pour agrandir les photos et visualiser le diaporama

cliquer sur la première, puis à droite, sur « suiv »

Photos copyright Daniel Velez- Pays Basque Actualités

 

 

Tags : , ,
Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.