(Pelote Basque)

Xala jouera sa finale!

Yves Sallaberry « Xala » a finalement eu gain de cause. Il aura sa finale! Suite à une intervention chirurgicale, la Ligue professionnelle le jugeait dans un premier temps inapte à disputer la finale du Championnat d’Espagne, malgré l’avis inverse de la faculté. Une très forte mobilisation populaire, des deux côtés de la Bidassoa, s’organisait autour de lui.  Sous la pression de cette mobilisation ou la crainte d’un recours en justice… la Ligue a cédé.

Xala rencontrera Olaizola II, le 3 juillet à Bilbao en finale du Championnat de main nue.

Publié le 16  juin 2011

Soutien tout azimut pour xala

Soutien tout azimut pour Xala


(Pelote Basque)

Délocalisation en Iparralde

Le championnat d’Espagne de main nue professionnel par équipes a franchi la Bidassoa pour la 2e fois. Après Saint-Jean-de-Luz, c’était au tour du mur à gauche El Hogar à Anglet d’accueillir une étape de cette compétition.

Le tenant du titre, Yves Sallaberry dit Xala, s’y est encore illustré. Associé à Barriola, ils ont battu Saralegi-Beloki, 22 à 8. En lever de rideau pour le titre de seconde catégorie un autre joueur d’Iparralde,   Lemuno a lui, en revanche, était battu, mais conserve encore une chance d’être dans le dernier carré.

Publié le 21 février 2011

Xala dans le dernier carré

Xala dans le dernier carré

(Voir la suite…)


(Pelote Basque)

Xala, l’homme qui tire plus vite que son ombre

Fronton mur à gauche de Saint-Jean-de-Luz. Salle comble. Public conquis.

Yves Sallaberry « Xala »  et Abel Barriola affrontent Sebastien Gonzalez et Aritz Laskurain, 22 à 18.

Les pelotes fusent, certains les regardent passer comme un vol de palombes en plein mois d’octobre, le rythme s’accélère et les ombres des joueurs sur le mur semblent anticiper le mouvement…

Publié le 17 janvier 2011

.

.

(Voir la suite…)


(Pelote Basque, Sport)

Soleil et nombre à Hasparren

Une partie de pelote basque à main  opposait Marc Berasategy et Sebastien Gonzalez à Beñat Maitia et Xala, sur le fronton d’Hasparren en clotûre des fêtes, renouant ainsi avec les défis d’antan.

Le soleil aidant, un très nombreux public (pas vu depuis longtemps en place libre!) s’était pressé autour de la cancha pour assister à une partie de haut niveau. Sans battre le record de Wimbledon, la longue partie (2 heures)  a vu la victoire de Berasategy-Gonzalez sur Maitia-Xala, 30 à 21.

Xala

Xala

(Voir la suite…)