(Rugby)

Que du bonus !

Ils se sont fait peur et au bout du courage, une courte victoire suffisante pour continuer un parcours qui leur fera rencontrer dimanche prochain Saint Jean d’Angely.

Il faudra être très bon pour arrêter les luziens qui auront quoiqu’il arrive réussi une sacrée saison. Dernière étape ce week-end à Bagnère de Bigorre pour retrouver Saint-Sulpice qui leur avait, l’année dernière, posé de sacrés problèmes en match de poule.

Ils se retrouvaient en quart de finale cette saison. Deux essais plus loin et une défense héroïque dans le temps additionne,l leur a donné le droit de continuer.

Publié le 30 mai 2016

.

.

(Voir la suite…)


(Rugby)

Entre les poteaux

Tribune pleine et buvette au top… que demande en plus le peuple rugbystique? du beau jeu! Luziens et Hendayais se sont chargés du spectacle avec en prime la patrouille de France…

Publié le 23 mai 2016

.

.

 


(Rugby)

Vivement dimanche…

Rien n’est joué entre les deux frères de la côte, L’abordage final n’a pas eu lieu, bien que les luziens aient pris un peu d’avance sur les xuriak (blancs) hendayais.

Le match retour s’annonce indécis, rendez-vous est donné dimanche, au Pavillon Bleu.

Publié le 17 mai 2016

Défaite des xuriak sur leur terrain, le petit hendayais n'en revient pas...

Défaite des xuriak sur leur terrain, le petit hendayais n’en revient pas…

(Voir la suite…)


(Littérature)

Général, nous voilà !

C’est sur le trottoir devant la librairie Louis XIV que le luzien Bernard Soubelet, général de gendarmerie, dédicaçait le livre « Tout ce qu’il ne faut pas dire », qui lui a valu quelques ennuis avec sa hiérarchie.

Il y est question de sécurité nationale, les lecteurs eux, débordaient sur la rue au mépris de toute sécurité…communale.

Publié le 9 mai 2016

.

.

 


(Plage ,Vagues)

A chacun sa vague

Un spectacle que seul le Pays Basque peut offrir. Nulle part ailleurs, vous trouverez un surfeur et un bateau qui ramasse des algues sur le même spot et à priori, en bonne entente.

Mardi une dizaine de ces bateaux prenaient seuls la vague à l’entrée de la baie de Saint Jean de Luz.  Sous un chaud soleil d’automne, ils se laissaient porter par la houle pour passer entre la digue de Socoa et celle de l’Artha et ramasser les algues rouges.

Le lendemain quartier Acotz au large de la plage « compétition surfeurs-ramasseurs d’algues ». Exceptionnel…

Publié le 3 décembre 2015

 

.

.

(Voir la suite…)