(Arts et Culture)

Musique à Anglet… danse à Biarritz…

Programme culturel pour ce dernier week-end d’été. En dehors des Journées du Patrimoine qui ont rassemblé beaucoup de curieux autour des sites, Anglet proposait sa 3e édition du « Jazz sur l’herbe » à Baroja et Biarritz clôturait en beauté son 20e Festival du Temps d’Aimer la Danse.

Pique-nique géant et musical dans le parc du Château de Baroja, à Anglet, où jeunes et moins jeunes, toutes générations confondues ont pu apprécier les différents groupes: Ray Layzelle Trio, Gabacho connection, Leila Martial Group et Irish Project.

Le matin, à Biarritz, danseurs du dimanche et amateurs éclairés ont pu sacrifier au rite désormais classique de la Gigabarre. En fin d’après-midi, le parvis du Casino a vibré au son d’une musique plus actuelle avec une très remarquée démonstration de hip hop de l’association biarrote Hip Hip Hop. Les lumières des 20 Temps d’Aimer se sont éteintes avec le spectacle décalé de la chorégraphe américaine Trisha Brown Dance Company.

jazz temps aimer 2010.jpg

(Voir la suite…)


(Arts et Culture)

EHZ Festibala

Depuis 15 ans, le Festival Euskal Herria Zuzenean (le Pays Basque en direct) offre 3 jours de spectacle, en pleine nature, accessible à tous, 3 jours pendant lesquels le village l’accueillant prend des allures de « Woodstock ». Rassemblement populaire et festif, EHZ Festibala rassemble tous les amateurs de musiques actuelles.

L’édition 2010 à Hélette a dû être amputée d’une journée. A la suite d’un violent orage vendredi en fin d’après-midi, les organisateurs ont dû se résoudre à annuler les concerts prévus en soirée, privant ainsi les festivaliers de la prestation attendue du chanteur ivoirien Alpha Blondy.

Il étaient, malgré tout, très nombreux, à assister aux concerts proposés et aux différentes animations, improvisées ou non. Convivialité et bonne humeur sur le site et dans le village. Si l’objectif premier d’EHZ Festibala est de promouvoir les artistes et la production musicale du Pays Basque, il est aussi ouvert à toutes les musiques du monde. Un concept que les festivaliers espèrent bien retrouver l’année prochaine.


(Image(s) du jour)

Musiques aux jardins

Rencontre insolite à Biarritz, au dessus de la plage de la Milady: un piano à queue en pleine nature, entre la mer et la route. Un piano installé au milieu d’une portée musicale dans les herbes folles, avec la complicité des jardiniers de la ville… Etonnant, non !

Dans le cadre du Mois des Jardins, les jardins de la Milady aménagés en bord de mer ont accueilli pour la première fois un concert original. Les vagues en bruit de fond, assis dans l’herbe ou sur des bottes de paille, les spectateurs on pu entendre des textes de George Sand et des Chopin, Liszt, Schubert, Schumann. Ils étaient nombreux à profiter de ce moment d’exception. Une fin d’après-midi ensoleillé, poétique et romantique pour éliminer le stress d’une journée de travail.

Musiques aux jardins.jpg


(Arts et Culture, Musique)

En route vers le festival

Du 2 au 4 juillet, le petit village du Pays Basque Helette, vibrera aux sons de la musique alternative.

Cette année EHZ a organisé un tremplin pour permettre à de nouveaux groupes de jouer au festival. Des 69 groupes ayant envoyé leur candidature, 3 se sont retrouvés en finale à l’Atabal à Biarritz: ELENES (électro), ELBERETH (métal) et STARFINDER (pop rock).

Auprés d’un public nombreux, enthousiaste et participatif, ils ont donné une prestation de grande qualité. Le groupe ELENES, désigné vainqueur du tremplin, participera donc au 15e Festival Euskal Herria Zuzenean.

ELENES, ce sont 2 jeunes Biarrots, Léo Durroty (16 ans) et Lucas Sanchez (17 ans). Ils se sont d’abord démarqués en mêlant un côté electronica dance rock à la power pop, prisée du milieu électro, évoluant maintenant entre le rock alternatif electronica et la house, la Baltimore, la Drum and Bass et dubstep.

eLeNES 3.jpg
(Voir la suite…)