(Rugby)

Francis Salagoity…le retour

Quatre ans après avoir été écarté du club par Alain Afflelou et ses alliés, l’ancien président Francis Salagoity reprend les rênes de l’Aviron Bayonnais Rugby Pro à la faveur de la fronde menée par des supporters bayonnais. Ceux-ci auront sans doute l’occasion dans quelque temps de se remobiliser et de se refaire entendre quand on lit le communiqué d’AB Lagunak (6ème paragraphe) ci-dessous.

Vendredi soir c’est à une écrasante majorité que les membres de l’Aviron Bayonnais Rugby Amateur se sont prononcé contre toute fusion avec le voisin biarrot, ce qui a déclenché la joie débordante des quelques deux cents supporters qui ont envahi le siège du club à l’annonce du résultat du vote. Le lendemain samedi, le conseil de surveillance sous la « pression de la Mairie de Bayonne »(sic) a coopté et propulsé à la tête du club Francis Salagoity.

Publié le 30 juin 2015

AB 2.jpg.jpg

(suite…)


(Rugby)

Ils ne désespèrent toujours pas…

Ils étaient plus d’un millier cette fois et en pleine ville de Bayonne, devant la mairie pour dire tout le mal qu’ils pensent de la fusion.

La ville voisine concernée ne s’est pas mobilisée, seuls quelques jeunes avec pancartes et calicots pour dire aussi NON. A Biarritz, on est résigné…

Publié le 4 juin 2015

.

.

(suite…)


(Rugby)

Fusion, acte IV

Très attendue, la conférence de presse de Serge Blanco au sujet de la fusion aura encore laissé sur leur faim les nombreux médias du Pays Basque présents sous les tribunes d’Aguilera.

Car s’il y a bien eu avec Manu Mérin et d’autres, des discussions autour du rugby de haut niveau en danger au Pays Basque, aucune fusion à court terme n’aurait été envisagée.

« Rien n’est fait, rien n’a été fait » précise Serge Blanco. Il a aussi débuté son intervention par un soutien  sans ambiguité au président de l’Aviron Bayonnais et souhaité que le club reste en TOP 14.

En revanche, il a eu des mots très durs au sujet de deux personnes, MM. Neys et Ruggieri qui se  sont exprimé très violemment dans la presse dernièrement à son sujet. « Honte à ceux qui ont dit ou écrit des choses fausses »

Il s’est ensuite retiré en exprimant le souhait de ne pas répondre aux questions des journalistes.

Publié le 21 mai 2015

Pas de questions, dommage !

Pas de questions, dommage !

(suite…)


(Rugby)

Fusion : Stop ou Sursis ?

Entre colère, incompréhension, émotion, le président de l’Aviron Bayonnais, Manu Mérin, a dévoilé au cours d’une conférence de presse, qu’il avait reçu de nombreuses menaces à la suite du projet de fusion de son club avec celui de Biarritz.

« Devant tant de violence, pour protéger ma famille, les salariés du club et de mon entreprise, j’ai décidé d’arrêter les discussions. Il m’a semblé judicieux d’avoir une réflexion avec Biarritz. Aujourd’hui, je préfère qu’on arrête devant le tapage. Il y aura deux entités professionnelles la saison prochaine. »

Qu’en pense le BOPB et son président ?

Publié le 18 mai 2015

.

.

 


(Rugby)

A Biarritz, pas de cris, mais des écrits…

Des affichettes, de plus ou moins bon goût, ont fleuri autour d’Aguilera et sur plusieurs panneaux en ville, en rapport bien évidement avec les bruits de fusion entre le BO et l’Aviron.

Des supporters biarrots mécontents, muets sur le sujet depuis le début de la crise, commenceraient-ils à s’exprimer ? De la peinture « bleu aviron » a même été jetée sur le trompe-l’œil de Serge Blanco, au rond point de Beau-Rivage.

Publié le 16 mai 2015

.

.

(suite…)