(Société)

Un défilé « rosement surprenant »

L’événement national Octobre Rose, mois de mobilisation pour la lutte contre le cancer du sein et pour le dépistage, donne lieu, chaque année au Pays Basque, à des manifestations originales, culturelles ou festives. Après l’exposition « Fragile-Art et cancer », l’association « Mieux vivre mon cancer » et sa dynamique présidente Isabelle BARBAZA ont offert, cette année,  un défilé de mode surprenant, qui n’avait rien à envier à la « fashion week » parisienne.

THINK PINK… pensez « rose », vivez  la vie en rose… L’objectif de ce défilé de mode tait de démontrer que l’on peut avoir eu ou avoir un cancer et rester féminine, élégante, espiègle… Trente-deux  mannequins de 16 à 73 ans ont passé en revue les différents moments de la journée d’une femme active, du réveil à la tenue de soirée, en passant par le sport ou le boulot, sans oublier, comme il se doit, la robe de mariée qui clôture traditionnellement les défilés de mode, avec en code couleur: le rose!

Appuyée par l’association ARCAD et soutenue par la Ligue contre le cancer, Pyradec et la CPAM, la manifestation a bénéficié de l’aide enthousiaste de jeunes créateurs: Xorgin, Sophie Etchemendy, Combhard, Marrak et un jeune styliste installé à Londres Renaud Leflamand. Tania Reby et l’association Quilt en Sud ont assuré la scénographie dynamique, rythmée et pleine de bonne humeur. Christophe Pavia, spécialiste des « Mystérieuses coiffures » éphémères, donnait une touche poétique à l’ensemble.

Point d’orgue du défilé, les soutiens-gorge customisés (difficiles à porter sous un petit fourreau!) sont de véritables oeuvres d’art rendant à la femme toute sa féminité et sa sensualité, surtout avec un jean et des talons aiguilles…

Publié le 17 octobre 2011

Défilé rose 54.jpg

(suite…)


(Image(s) du jour)

Exposition « Fragile-Art et Cancer »

C’est un combat long et difficile, souvent vécu dans la solitude ou l’intimité familiale. C’est aussi un mot, que l’on ose, encore, à peine prononcé, malgré toutes les lueurs d’espoir et les résultats obtenus grâce à la prévention, la recherche et le nouveaux traitements: cancer. Pour faire tomber ces tabous, ces peurs inconscientes et ouvrir le dialogue sur la maladie et ses conséquences, deux associations locales ont uni leurs volontés, leurs forces et leurs compétences pour mener à bien ce projet de dialogue et d’ouverture autour de la maladie, à travers l’art.

« Mieux Vivre Mon Cancer », une association de malades du cancer et Arcad, Association de Rencontre pour la Création Artistique et son Développement, avec le soutien de la Ligue contre le cancer, ont demandé à 23 artistes plasticiens régionaux de porter un regard artistique sur la maladie. Chaque oeuvre donne un éclairage différent sur un aspect de la maladie; elle interpelle, fait réagir, réfléchir et ouvre le dialogue entre l’artiste et le spectateur. Essai marqué et transformé par Isabelle BARBAZA, présidente de l’association « Mieux Vivre Mon Cancer ».

L’exposition a été symboliquement inaugurée à la CPAM, dans le cadre de l’événement national « Octobre rose », mois de mobilisation pour la lutte contre le cancer du sein. Exposition itinérante jusqu’à la fin de l’année: Office de tourisme de Bayonne, Centre d’oncologie du Pays Basque, Puce des Arts, mur à gauche de Saint-Martin-de-Seignanx.

Publié le 15 octobre 2010

Art et Cancer 12.jpg