(Sport)

Cadeau de Noël pour Laetitia

Soirée de Boxe à Anglet, la première à notre connaissance. Le maire Claude Olive en montant aussi sur le ring a voulu marquer cet événement… laissant entendre que d’autres suivraient.

Deux membres du club Boucau Tarnos Boxe étaient présents ce soir là, pour deux victoires. La jeune Laetitia Saint Martin l’a emporté sur Fanny Chancerel du Boxing Cluc d’Idron et chez les garçons une nouvelle victoire probante pour Yann Solis, un espoir du club.

Publié le 27 décembre 2015

Laetitia SAINT MARTIN

Laetitia SAINT MARTIN

(Voir la suite…)


(Sport)

Soirée boxe en famille

Au bord de la Nive la Floride et son gymnase accueillent les soirées de boxe, il fut un temps ou c’était le trinquet de l’Aviron Bayonnais et même un ou deux combats se sont déroulés à Lauga du temps de l’éphémère Urtain. Quoique rares maintenant ces soirées sont  en priorité réservées aux combats amateurs et aux rares professionnels de la région. Ce qui donne ainsi un air de proximité et surtout familial, car une grande partie des spectateurs se composent des parents, frères et sœurs, copains et amis et donnent ainsi une saveur particulière à ces soirées du noble art.

Publié le 4 Juin 2014

.

.

(Voir la suite…)


(Sport)

« El Tigre de Cestona »

Il y a 20 ans disparaissait Jose Manuel URTAIN. Originaire de Zestoa, petite ville du Gipuzkoa, il s’est d’abord illustré comme leveur de pierre. Remarqué par sa force et sa puissance, il devient boxeur professionnel à 25 ans. Il démarre une carrière fulgurante en 1968. Deux fois champion d’Europe poids lourd, il a remporté ses 30 premiers combats par KO.

Il lui manquait un titre de champion du monde, mais les propositions de combats contre Joe Frazier, George Foreman et Muhammad Ali ne se sont jamais concrétisées.

Véritable star de la boxe sous l’Espagne franquiste, « El Tigre de Cestona » a connu une fin de carrière en dents de scie.

Deux combats en Iparralde, ont attiré la grande foule d’amateurs,  l’un à Bayonne salle Lauga et l’autre au jai-alai de Saint-Jean-de-Luz où l’on a même dû refusé du monde.

Retiré de la vie publique jusqu’à ce jour tragique de juillet 1992, où URTAIN est tombé de la fenêtre de son hôtel, passant alors de la page « sports » à celle des « faits divers ».

Publié le 24 juillet 2012

Le 4 mai 1969, Urtain dans un Jai Alai luzien qui affiche le "lleno",  terrasse en deux rounds Valere Mahau

Le 4 mai 1969, Urtain dans un Jai Alai luzien qui affiche le « lleno », terrasse en deux rounds Valere Mahau