(Arts et Culture, Danse)

Sakratua…

La danse et la musique ont toujours eu droit de cité dans les églises du Pays Basque. Ne sont-elles pas conçues comme les trinquets? les spectateurs ou les fidèles dans les galeries et l’office ou la partie en bas! La topographie d’une église et la tradition  facilitent la conception et la réalisation de spectacles s’intégrant parfaitement au lieu. La nef se transforme alors en scène au milieu du public et les recoins servent de loges et de coulisses. Les décors épurés et les jeux de lumières en clair-obscur ajoutent à la majesté du site.

Sous la direction de Roger Goyheneche, metteur en scène et chorégraphe, la Compagnie Leinua propose « Sakratua », une suite de danses, chants et musiques d’inspiration religieuse, interprétée dans les églises du Pays Basque.

La compagnie de Saint-Pierre-d’Irube, forte d’une quarantaine de danseurs et musiciens, entraîne le spectateur dans une symbolique sacrée. Elle oscille entre respect de la tradition et l’innovation créatrice. C’est un pont entre le passé et le présent,  qui peut devenir la tradition de demain.

L’église d’Arbonne accueillera « Sakratua » le 15 janvier 2011, celle d’Arruntz le 26 février 2011 dans le cadre du festival Hartzaro et à Ayherre, le 2 avril.

Publié le 22 décembre 2010

.

.


Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.