(Sport)

Quand le trinquet devient tripot…

 

Pour beaucoup, le jeu de paume ne rappelle que vaguement le serment que prêtèrent les députés du Tiers-Etat, le 20 mai 1789. Bon nombre ignore que ce sport, pratiqué depuis le Moyen-Age dans des salles appelées « tripots », est l’ancêtre supposé de nombreux jeux de balle, dont la pelote basque.

Si depuis le XVIIIe siècle, le jeu de paume en tombé en désuétude en France, il a beaucoup d’adeptes au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Australie. Un trinquet-tripot, un filet, des raquettes, une balle, mano a mano ou deux équipes de deux face à face… tous les ingrédients du jeu de paume, qui fait un retour timide au Pays Basque. Le Tournoi des Trois Tripots, organisé par l’association du jeu de paume de Navarre accueillait dernièrement 150 joueurs français, britanniques, américains et australiens, avec la présence du champion du monde en titre, l’australien Rob FAHEY.

Le choix des lieux n’est pas un hasard. Le trinquet de La Bastide Clairence, dont la construction remonterait au XVIe siècle est le plus vieux trinquet du Pays Basque (récemment rénové), mais aussi l’un des plus vieux tripot au monde. Le trinquet Saint-André est tout autant symbolique. C’est là, que Pierre ETCHEBASTER, joueur aux 8 titres de champion du monde dont le premier en 1928, terrassa à plusieurs reprises les paumiers britanniques. Le Parc Beaumont à Pau est le siège de l’association du jeu de paume de Navarre.

Une découverte pour certains et un grand moment de plaisir pour tous les participants…

Publié le 28 octobre 2011

Le jeu de paume à tous les âges

Le jeu de paume à tous les âges

Pour agrandir les photos et visualiser le diaporama

Cliquer sur la première, puis à droite, sur « suiv »

 

 

Tags : , ,
Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.