(Environnement et patrimoine)

On peut toujours rêver

Pas une seule réunion publique, pas un seul débat entre candidats, pas une seule profession de foi pendant les élections municipales où il n’a pas été écrit ou prononcé les mots de « logements sociaux ».

Quand on voit simplement sur le BAB le nombre de grues dressées vers le ciel, une vingtaine sinon plus, on se dit que leurs vœux vont être exaucés et que des logements il y en aura pour tous…On peut toujours rêver.

Publié le 20 Mai 2014

.

Pour agrandir les photos et visualiser le diaporama
cliquer sur la première, puis à droite, sur « suiv »



Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.