(Rugby)

L’esprit derby…

Un derby se joue face à face sur le terrain et côte à côte dans les tribunes. C’est la spécificité de ces rencontres si particulières, qui enflamment les supporters de deux clubs, des semaines avant le match jusqu’aux 80 minutes sur le terrain.

C’est un jeu, du genre « je t’aime-je te hais »,  fait de piques verbales et de blagues de potaches, par SMS ou via les réseaux sociaux, technologie oblige! un jeu qui alimente les conversations autour de la table familiale ou du zinc du bistrot, des heures durant. Le jour venu, chacun arbore ses couleurs, dans une bonne humeur apparente et une boule à l’estomac cachée, parce qu’un derby, ça se gagne!  Question d’honneur! Au bout des 80 minutes, où la pression est sur le terrain et la tension sur les gradins… la libération pour les uns et la déception pour les autres… jusqu’au prochain derby! pour la 3e mi-temps, c’est dans les mêmes bars que se retrouveront tous les participants. C’est ça, l’esprit derby!

Le premier siècle de derbys basques s’est terminé sur la victoire du Biarritz Olympique, le nouveau démarre avec la victoire de l’Aviron Bayonnais… l’honneur est sauf, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Publié le 16 avril 2012

.

.

Pour agrandir les photos et visualiser le diaporama

cliquer sur la première, puis à droite, sur « suiv »

 

 

Tags : , , , ,
Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.