(Sport)

« El Tigre de Cestona »

Il y a 20 ans disparaissait Jose Manuel URTAIN. Originaire de Zestoa, petite ville du Gipuzkoa, il s’est d’abord illustré comme leveur de pierre. Remarqué par sa force et sa puissance, il devient boxeur professionnel à 25 ans. Il démarre une carrière fulgurante en 1968. Deux fois champion d’Europe poids lourd, il a remporté ses 30 premiers combats par KO.

Il lui manquait un titre de champion du monde, mais les propositions de combats contre Joe Frazier, George Foreman et Muhammad Ali ne se sont jamais concrétisées.

Véritable star de la boxe sous l’Espagne franquiste, « El Tigre de Cestona » a connu une fin de carrière en dents de scie.

Deux combats en Iparralde, ont attiré la grande foule d’amateurs,  l’un à Bayonne salle Lauga et l’autre au jai-alai de Saint-Jean-de-Luz où l’on a même dû refusé du monde.

Retiré de la vie publique jusqu’à ce jour tragique de juillet 1992, où URTAIN est tombé de la fenêtre de son hôtel, passant alors de la page « sports » à celle des « faits divers ».

Publié le 24 juillet 2012

Le 4 mai 1969, Urtain dans un Jai Alai luzien qui affiche le "lleno",  terrasse en deux rounds Valere Mahau

Le 4 mai 1969, Urtain dans un Jai Alai luzien qui affiche le « lleno », terrasse en deux rounds Valere Mahau

 

 

Tags : , ,
Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.