(Société)

Dernier hommage

Auresku, txistu, ikurriña, et aussi tous ses proches et  amis pour accompagner Didier  Rouget.

« J’ai compris qu’il ne suffisait pas de dénoncer l’injustice. Il fallait donner sa vie pour la combattre » écrivait Albert Camus.

Publié le 11 janvier 2015

Obsèques Didier Rouget 3.jpg


Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.