(Sport)

De la pêche… à la course

A l’origine (milieu du XVIIIe siècle),  les trainières étaient de petites embarcations de pêche, légères et maniables, équipées de filet tournant et coulissant (traina). Elles permettaient aux pêcheurs du Pays Basque de rapporter dans leurs filets, sardines et anchois, sans avoir à trop s’éloigner de la baie.

Aujourd’hui, les trainières sont devenues sportives. Chaque année, de juillet à octobre, des courses de trainières sont organisées le long de la côte basque, plus particulièrement en Pays Basque sud (Guipuscoa et Biscaye). Les équipages composés de 13 rameurs (assis deux par deux plus un à la proue de la trainière) et d’un « patron » jouant le rôle de barreur à la poupe et jouant de la voix pour faire avancer l’embarcation. Cela donne l’occasion aux villages de la côte de s’affronter dans des joutes autant amicales que sportives, attirant un public nombreux et averti.

Au Pays Basque nord, c’est l’association Itsas Kirolak qui a relancé les courses de trainières dans la baie de Saint-Jean-de-Luz, il y a vingt ans. Pour fêter l’évenement, une régate était organisée avec des équipages d’Euskal Herria.

.

Tags : , , ,
Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.