(Manifestations)

Aurore Martin… après 6 mois de clandestinité

Sous le coup d’un Mandat d’Arrêt Européen et risquant de ce fait, à tout moment, une expulsion vers l’Espagne, Aurore MARTIN était entrée en clandestinité en décembre dernier. C’est la première fois que la France accepte de livrer à la justice d’un autre Etat européen l’un de ses ressortissants pour des faits légaux sur le territoire  français et interdits de l’autre côté des Pyrénées. Une situation kafkaienne pour Aurore Martin!

La jeune militante de Batasuna (parti autorisé en France et interdit en Espagne) avait choisi Biarritz pour sa première réapparition publique, à l’occasion d’une journée organisée par le comité de soutien aux prisonniers basques. Elle fut chaleureusement applaudie par une assistance que la Halle d’Iraty avait du mal à contenir.  Soutenue par de nombreuses personnalités de divers horizons, dont le sénateur-maire de Biarritz,  elle a pris la parole, non sans une certaine émotion, se disant à la fois prête à affronter les décisions judiciaires et confiante au vu des résultats des dernières élections espagnoles.

Publié le 19 juin 2011

Meeting Aurore Martin 5.jpg

 

 

Tags : , , ,
Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.